Comment trouver une femme de ménage de confiance ?

Bonjour à toutes et tous, c'est Julie !

J’ai décidé d’embaucher une femme de ménage pour l’entretien de la maison, la lessive et le repassage. Comme c’est la première fois que je recrute une employée à domicile, j’ai demandé conseil à ma soeur Catherine. Elle emploie la même aide-ménagère depuis des années. Elle en est très satisfaite, s'en réjouit tout le temps et n’a jamais eu aucun problème avec elle. J’ai voulu comprendre le secret de sa réussite, si exceptionnelle quand je la compare aux expériences de toutes mes amies qui n’ont que des problèmes avec leurs femmes de ménage.

  • Comment trouver la perle des femmes de ménage ?
  • Combien la rémunérer ?
  • Comment évaluer la durée de sa prestation hebdomadaire ?
  • Comment être sûre qu’elle travaille sérieusement ?
  • Quelle latitude dois-je lui laisser dans la réalisation de sa tâche ?
  • Quels produits et outils dois-je lui fournir ?

J’avais de multiples questions et j’ai pu obtenir toutes les réponses grâce à la « science » de ma soeur Catherine en la matière. Alors je lui ai passé un coup de fil pour lui demander de l’aide.

JULIE - Hello Cath', c’est Julie.

CATHERINE - Julie, que puis-je faire pour toi ?

JULIE - J’ai besoin de ton aide, je voudrais que tu m’expliques comment trouver une femme de ménage.

CATHERINE - Ah, tu te décides enfin à sauter le pas ! Qu’est-ce qui t’as fait changer d’avis ?

JULIE - Je pense que c’est la naissance des kids. J’ai réalisé que je n’arriverai pas à tout gérer toute seule.

CATHERINE - Et ton mec, il ne peut pas te donner un coup de main ?

JULIE - Si, il s'y met un peu, mais bon ce n’est pas vraiment une fée du logis. Et puis je préfère qu’il passe du temps avec les garçons plutôt que de jouer les Monsieur Propre.

CATHERINE - Je te comprends. Comment puis-je t’aider ?

Comment fixer le prix et la durée du service de ma femme de ménage ?

JULIE - Je ne sais pas par où commencer. Franchement, j’ai dû consulter au moins 100 pages Google et je n’arrive pas à obtenir des informations fiables sur les aides-ménagères. Où as-tu trouvé la tienne ? Et comment as-tu fixé son prix et la durée de son service ?

CATHERINE - Stop, je t’arrête tout de suite, tu ne réfléchis pas dans le bon ordre. Je sais que les forums et les sites de ménagères partent toujours de la durée de la prestation et du prix horaire, mais ce n’est pas la bonne méthode. Si tu recherches une aide-ménagère à partir d’un tarif horaire multiplié par un temps estimé, tu vas attirer les pires : celles qui travaillent au tarif minimum et glandent la moitié du temps. Il faut élever tes critères de recherche pour trouver de meilleures employées.

JULIE - Attends un peu, Crésus, tu voudrais que je paye ma femme de ménage au-dessus du minimum légal ? Mais je n’ai pas les moyens !

CATHERINE - Prenons les choses autrement. Arrête-moi si je me trompe : tu cherches une aide-ménagère pour tenir ta maison aussi bien que tu le fais toi-même ?

JULIE - C’est ça. Donc je sais comment faire et combien de temps cela me prend, le calcul est vite fait.

CATHERINE - Un peu de patience, je te prie, laisse-moi dérouler mon raisonnement.

JULIE - Vas-y Socrate, l’agora est toute ouïe !

CATHERINE - Ton cynisme te perdra ! Bien. Nous disions donc que tu cherches quelqu’un qui fasse aussi bien que toi. Et que penserais-tu de quelqu’un qui le fasse mieux que toi ?

JULIE - Oui, si elle travaille mieux que moi, c’est encore plus intéressant.

CATHERINE - Une professionnelle doit travailler plus vite, maîtriser des techniques avancées, être plus efficace pour un résultat identique ou meilleur que le tien.

JULIE - Mouais, je ne suis pas certaine que en matière de ménage on puisse être une experte, il s’agit quand même d’activités très basiques !

CATHERINE - Faire le pain aussi, c’est basique et pourtant il y a de meilleurs boulangers que d’autres. Alors qu’ils utilisent tous les mêmes produits et les mêmes techniques.

JULIE - Mais ce n’est pas pareil, le boulanger est un artisan qui fabrique quelque chose.

Une professionnelle confirmée sera toujours plus efficace

CATHERINE - Tu disais tout à l’heure que ton mec n’est pas une fée du logis. Cela veut dire qu’il n’est pas aussi calé que toi en la matière. Pourquoi nier qu’il y a aussi des gens, dont c’est le métier, qui sont donc plus aguerris que toi, travaillant plus vite et mieux ?

JULIE - Admettons. Si je suis ton raisonnement, une femme de ménage plus expérimentée travaille plus vite. Donc, je peux la payer un peu plus cher à l’heure mais ça me reviendra au même prix que si j’employais une aide ménagère moins efficace pendant plus longtemps.

CATHERINE - C’est une façon de voir les choses. Si je reviens à l’exemple de notre boulanger, est-ce que tu lui demandes combien de temps il a mis pour faire ton pain ? En quoi le temps nécessaire est-il si important pour toi ? Ce qui compte c’est le résultat, n’est-ce pas ? Et le prix, c’est le boulanger qui le fixe. Si tu n’es pas d’accord, tu changes de boulangerie. Tu ne vas pas essayer de négocier la baguette parce qu’elle est trop cuite, ou pas assez longue !

JULIE - Tu as encore raison, Sherlock, mais une femme de ménage, ça se rémunère à l’heure, donc comment on fait ?

Comment calculer le taux horaire de ma femme de ménage ?

CATHERINE - Ce n’est pas une contrainte de rémunérer ton aide ménagère à l’heure. Ce qui est important, c’est de respecter son expertise en lui demandant d’évaluer elle-même la durée et le prix de la prestation qu’elle va réaliser chez toi. Laisse-lui définir son mode opératoire, les outils et produits dont elle aura besoin. Ce que tu recherches, c’est un résultat conforme à tes critères de qualité. Laisse la prendre la mesure de la tâche et proposer un prix et une durée de prestation. Une fois qu’elle te fait sa proposition, tu auras le loisir de négocier les termes mais vous partez d’une estimation réalisée par la professionnelle elle-même. C’est plus rationnel.

JULIE - Donc, je contacte une aide-ménagère, je lui présente la prestation, je l’invite chez moi, elle visite l'appart, je lui dis ce que j’attends d’elle et je lui demande le temps qu’elle estime nécessaire pour le niveau de qualité que j’attends, ainsi que son prix ?

CATHERINE - Oui, exactement, comme tu le ferais avec un architecte d’intérieur, un traiteur ou un plombier. Ce qui compte c’est de vous entendre sur le résultat et le prix. Tu peux mettre la barre plus haut en terme de résultat et voir comment elle se positionne. Ce qui est intéressant dans cette démarche, c’est que tu vas lui laisser de la latitude pour donner son avis, faire des suggestions et des propositions. Tout ce qu’elle te dira t’aidera à évaluer sa compétence mais aussi la valeur de ce qu’elle t’apportera en travaillant pour toi.

JULIE - Et elle se sentira valorisée parce que je la respecte et que je suis à l’écoute de ses conseils d’experte. Elle comprendra que je recherche une professionnelle qui fera mieux que moi et pas juste quelqu’un qui fera à ma place.

CATHERINE - Voilà, tu as compris !

JULIE - Top.

Comment rédiger la fiche de poste de ma femme de ménage

CATHERINE - Une fois que vous vous serez entendues sur les modalités, tu dois formaliser une fiche de poste. Dans ce document, tu vas :

  • Décrire les attendus de la mission : périmètre concerné, fréquence, etc.
  • Fixer des objectifs qualitatifs,
  • Définir les moyens : est-ce que tu lui fournit du matériel ou bien apporte-t-elle le sien, par exemple ?
    Elle saura exactement ce qu’elle doit faire et toi, tu auras un outil pour l’évaluer sur un résultat et pas sur un temps passé à l’atteindre.

JULIE - Mais comment savoir qu’elle travaille sérieusement et qu’elle ne passe pas son temps sur WhatsApp ?

CATHERINE - Tu peux et tu dois veiller à ce qu’elle travaille sérieusement. C’est pour cela que tu dois préciser dans la fiche de poste ce que tu attends d’elle. Mais dès lors que tu la payes pour un résultat, selon un barème sur lequel vous vous serez mises d’accord et en respectant les objectifs qu’elle aura accepté, tu n’auras pas à t’inquiéter de savoir si son temps est bien employé, puisque l’objectif n’est pas d’optimiser son temps mais de te livrer la prestation attendue. Ce qui veut dire moins de stress pour vous deux et un climat plus serein.

Dois-je proposer un CDI à ma femme de ménage ?

JULIE - Ok, tu m’as convaincue. Par contre, il y a un truc qui me fait flipper : je dois lui faire un contrat de travail ? Parce que je ne me vois pas dans la peau d’un employeur, c’est déjà tellement galère au taf, j’ai pas hyper envie d'en rajouter !

CATHERINE - Je me doute, je te connais. Tu as trois options.

La première c’est de passer par un prestataire de services qui va te vendre des heures de femme de ménage. Il te garantit que tu auras toujours quelqu’un aux heures demandées, il gère les absences et tu peux le solliciter en cas de problème. Ce service coûte plus cher que les autres, vu que tu dois payer la marge du prestataire en plus du salaire de l’aide-ménagère. L’avantage, c’est que tu n’as pas à gérer les absences de ton aide ménagère. L’inconvénient c’est que tu ne peux pas choisir qui viendra ni être très exigeante sur les modalités d’exécution. Ce service coûte cher, autour de 25 euros de l’heure, et pourtant ton aide-ménagère touche seulement le SMIC que lui reverse l’agence prestataire. Je ne recours pas à ce type de service car je trouve cette répartition très injuste.

JULIE - Oui, je te comprends, et puis ça fait une somme à sortir chaque mois. Si c’est pour dépanner, je peux comprendre, mais quand tu prévois une prestation récurrente, c’est pas top.

CATHERINE - Nous sommes bien d'accord. C’est pour cela que tu peux également faire appel à des organismes mandataires. Ils te trouvent une aide-ménagère qui va devenir ton employée via un CDI. Ces organismes gèrent les formalités administratives à ta place, t’aident à trouver une remplaçante si ton aide-ménagère est absente ou en congés et t’accompagnent pour la fin du contrat de travail. Pour cette prestation administrative, ils te demandent une contribution financière, moins élevée que de passer par un prestataire. C’est une bonne formule dans certains cas. Par exemple pour s’occuper des personnes dépendantes où la gestion logistique est primordiale. Par contre, pour une aide-ménagère, je trouve que c’est superflu. C’est pourquoi je préfère l’emploi direct.

C’est la troisième possibilité dont je veux te parler. Il s’agit tout simplement d’employer directement une aide-ménagère, en signant un contrat de travail avec elle.

JULIE - Comment est-ce qu’on les trouve ? Comment as-tu trouvé la tienne, par exemple ?

CATHERINE - Tu peux poser la question aux parents à l’école ou à la crèche. Sinon, tu as toujours des annonces chez les commerçants du quartier.

JULIE - Ça existe encore, ça ? C'est un peu un truc du 20e siècle non ?

CATHERINE - Oui, c'est vrai que c'est un peu dépassé, surtout avec Internet. Par exemple, si tu veux pouvoir comparer des offres, je te recommande d’utiliser Keradom. C’est une toute nouvelle plateforme web qui propose des profils pertinents et proches de chez toi. Une fois que tu as trouvé une aide-ménagère qui te convient, tu dois signer un contrat de travail avec elle.

Il existe des contrats-types, conformes à la convention collective applicable aux aides ménagères.

JULIE - C’est trop compliqué pour moi, je ne veux pas me prendre la tête avec un contrat de travail. Déjà avec l’école et la crèche pour les enfants, j’ai du mal à m’en sortir !

CATHERINE - C’est vrai que cela peut vite devenir lourd à gérer. Chez nous c’est Laurent qui s’en occupe, moi je ne touche pas à tout ça ! Mais si tu ne veux pas t’embêter avec ces formalités, Keradom les prendra en charge pour toi.

Pourquoi il faut déclarer sa femme de ménage

JULIE - Et l’option “travail au noir” ? C’est pourtant plus simple et moins cher que tout le reste, non ?

CATHERINE - Surtout pas, malheureuse ! C’est la porte ouverte à toutes les fenêtres. Si tu ne déclares pas ta femme de ménage, tu n’es pas assurée en cas de problème. Et elle non plus. En cas d’accident, de vol, si elle se blesse ou blesse tes enfants, tu n’es pas couverte et tu ne peux rien faire !

Ce n’est pas non plus un service à rendre à ton employée. Au black, elle n’a pas de couverture santé, elle n’est pas indemnisée en cas d’arrêt maladie, elle ne cotise pas pour sa retraite et elle ne peut pas s’inscrire à Pôle Emploi si tu la congédie.

Et puis le black n’est pas si avantageux que cela financièrement, contrairement à ce que tu pourrais penser.

JULIE - Ah bon ?

CATHERINE - Si tu payes ton employée au noir, elle ne va pas non plus te faire un prix de fous. En revanche, si tu la déclares, tu bénéficies d’un crédit d’impôt de 50 % de tes dépenses. En gros l’État paye la moitié de la prestation.

Le coût réel d’une aide-ménagère déclarée

CATHERINE - Je te donne un exemple. J’ai réalisé une simulation sur le site de l’Urssaf.
Mettons que tu payes ton aide ménagère 13 € de l’heure.

  • Si tu l’emploies au noir, cela te revient à 13 € de l’heure.
  • Si tu déclares ton aide ménagère, tu lui verses toujours 13 €, mais tu dois également payer des charges sociales. Charges sociales comprises, le coût à l’heure est approximativement de 22 €. Mais grâce à l’avantage fiscal, ton reste à charge sera seulement de 11 euros de l’heure.
    Au final, en la déclarant, tu paies ta femme de ménage moins cher et tu t'évites bien des risques et des désagréments.

JULIE - Merci Cath', tu m’as bien aidée. J’ai pris plein de notes. Si je devais résumer tes conseils en cinq points, je dirais :

  1. Je choisis ma femme de ménage en fonction du résultat qu’elle s’engage à délivrer plutôt qu’en fonction de son tarif horaire.
  2. Ce qui compte c’est que le résultat soit conforme à mes attentes et que je sois confortable avec le prix.
  3. Je dois rechercher quelqu’un qui pourra faire mieux que moi et pas juste faire à ma place.
  4. Je ne pars pas avec une idée arrêtée sur le prix et la durée en me basant sur ma façon de faire le ménage : une professionnelle sera plus rapide et efficace que moi. Je dois donc la laisser faire sa proposition de service et négocier ensuite les modalités.
  5. La qualité se paye : les meilleurs employés coûtent plus que le tarif minimum.

CATHERINE - C’est parfait !

Author image

Julie

Community manager dans une startup et mère de deux adorables bambins. Elle admire Greta Thunberg, le Dalaï-lama 🙏 et rêve de devenir influenceuse sur Instagram.