Portrait : Leslie, entre douceur et patience

Chaque semaine, plongez dans le quotidien des professionnels qui œuvrent auprès de personnes âgées dépendantes.

CÉLESTINE

« Bonjour je suis Célestine de chez Keradom. Je vous souhaite la bienvenue dans cette chronique où toutes les semaines je mettrai à l'honneur les métiers d'auxiliaire de vie et aide à domicile.

Aujourd'hui je vous présente Leslie. Leslie habite dans le Rhône et elle est aide
à domicile. Elle nous raconte son expérience.

LESLIE

Du coup moi j'ai moins d'un an en tant qu'aide à domicile. J'ai commencé donc en début d'année scolaire donc en Septembre. Avant j'étais vendeuse donc j'ai vraiment changé de métier en Septembre.

CÉLESTINE

Voici qui elle accompagne au quotidien.

LESLIE

Je suis dans un foyer, c'est un foyer pour personnes âgées donc c'est vous qui m'avez trouvé ce poste-là, enfin Keradom. Du coup là je suis dans le foyer en fait et il y a plusieurs résidents mais c'est dans la même structure. Il y en a 12. Ce sont des personnes âgées autonomes, donc qui arrivent à faire quand même quelque chose. Il y a même une dame qui a 96 ans qui se fait à manger toute seule, bon après il y a des personnes âgées moins autonomes que d'autres, ça c'est tout à fait normal.

CÉLESTINE

Leslie nous fait part des rituels et activités des résidents du foyer.

LESLIE

Oui, oui il y a des rituels à apprendre en fait donc le petit déjeuner par exemple pour une dame à 7h30 pour une autre dame à 8h30 pas avant. Chaque résident a ses petites habitudes en fait à respecter. Moi je m'entends bien avec tous les résidents, c'est vrai qu'ils aiment bien se confier, ils sont souvent seuls en fait ces résidents du coup ils aiment bien se confier, ils aiment bien discuter autour d'un thé, des choses comme ça donc voilà c'est vrai que c'est une structure assez familiale. Les activités ça change tous les jours donc on a un planning d'activités et en fait du coup c'est à la semaine donc si par exemple l'activité du jour plaît à la personne et bien elle a le droit de descendre sinon bah elle peut rester dans son appartement, sans problème et du coup par exemple hier c'était du Scrabble, des fois c'est regarder un film voilà, par exemple le film Océans c'était la semaine dernière je crois, en fait ça dépend. Là pendant Noël ça va être des choses de Noël, des décorations, des choses comme ça voilà. Ça dépend en fait des activités des fois c'est des jeux de société, ils aiment bien les activités parce que déjà ils se réunissent tous, ça fait passer un petit moment assez sympathique. Mercredi c'était préparer une compote de pommes donc ils ont participé, après ils ont tous eu leur petite compote pour chez eux, donc ils étaient assez contents.

CÉLESTINE

Voilà ce qu'elle apprécie dans ce métier.

LESLIE

Ah moi c'est la relation avec les personnes âgées. Prendre soin d'eux, enfin prendre le temps moi j'aime bien. Ça reste une relation assez familiale en fait. Ils aiment bien se confier, donc c'est vrai que ça me plaît beaucoup cette relation envers la personne âgée en fait.

CÉLESTINE

Certaines qualités sont essentielles pour exercer ce poste.

LESLIE

Il faut être à l'écoute, être patiente, surtout la patience en fait, il faut bien être patiente, par exemple il y a des personnes âgées quand on va les réveiller mais elles ne sont pas d'humeur bah elles vont dire des choses, après ça reste des personnes âgées, elles vont dire qu'on est méchantes, qu'on doit pas faire ça donc surtout il ne faut pas s'énerver, il faut garder son calme parce que ce sont des personnes âgées, des fois elles perdent la tête donc c'est vrai qu'il faut la patience, il faut l'écoute et après pour moi c'est la douceur en fait, il faut être assez calme, il ne faut pas être très stricte en fait parce que les personnes âgées elles ont besoin de douceur.

CÉLESTINE

Leslie nous fait part des difficultés qu'elle rencontre avec le contexte sanitaire actuel.

LESLIE

Le premier confinement en mars, j'étais en boulangerie et donc je ne travaillais pas avec les personnes âgées. Et là oui on rencontre quand même des difficultés parce qu'il y a des personnes âgées elles ne comprennent pas pourquoi elles n'ont pas le droit de sortir donc il faut leur expliquer, voilà il y en a elles ne comprennent vraiment pas, elles se disent "j'ai été en liberté toute ma vie pourquoi là vous mettez en prison ?" donc après il faut leur expliquer doucement, calmement que c'est toute la France qui est confinée et pas seulement elles en fait. Puisqu'elles elles pensent que c'est que ce foyer là qui est confiné donc c'est vrai que voilà après ils ont besoin de leurs petites sorties quotidiennes. C'est pour ça qu'on propose tous les jours des activités pour leur faire un peu oublier, qu'ils ne sont pas tous seuls surtout.

CÉLESTINE

Entre structures et particulier-employeur, Leslie nous indique sa préférence.

LESLIE

J'ai déjà fait chez les particuliers mais c'est vrai que ça m'a moins plu parce que bon, aller à gauche à droite, je ne dis pas que ça ne m'a pas plu parce que ça reste contact avec les personnes âgées tout ça mais quand on m'a proposé la structure c'est vrai que voilà on fait nos heures d'affilées, après hop c'est fini. On est sur place en fait, c'est ça qui est assez bien.

CÉLESTINE

Voilà ce qui lui plaît chez Keradom.

LESLIE

Du coup moi Keradom en fait c'était assez rapide c'est ça qui m'a plu c'est qu'en fait ils ont vu mon CV, on a passé un entretien téléphonique et ils ont vu que j'étais motivée du coup ça c'est passé vite et ça m'a plu parce que des fois c'est plus long quand on passe par des sociétés donc c'est ça qui m'a plu en fait chez Keradom, c'est qu'ils m'ont trouvé un employeur et ils sont à l'écoute en fait Keradom, c'est ça qui est assez important.

CÉLESTINE

Merci beaucoup Leslie, c'était très intéressant ! On se retrouve la semaine prochaine pour un nouveau portrait !

À très vite chez Keradom. »