Interview Richard Gaiffier - AXEO Services

Pouvez-vous présenter votre structure ?

Je fais partie de la franchise Axeo services, filiale de La Poste, dont les agences sont des entreprises indépendantes. Aujourd’hui, ma structure est constituée de deux établissements : une agence à Gif-sur-Yvette dans l'Essonne et une petite annexe à Dourdan, qui a une plus petite activité. J’ai une petite trentaine de salariés, soit 15 ETP, tous en CDI.


Quels sont vos besoins en recrutement ?

Nous sommes sur une population principalement constituée d'auxiliaires de vie et d’assistantes ménagères. Concernant les auxiliaires de vie on essaye d'avoir des intervenantes diplômées ou à minima avec une longue expérience, pour les autres métiers ce n’est pas indispensable.

Quelles sont les problématiques auxquelles vous faites face pour recruter ?

Cela fait huit ans que ma structure existe et huit ans que j’ai du mal à recruter. Je suis confronté à ce problème parce qu’on vise à recruter des personnes qui habitent exclusivement près du périmètre d’intervention. Malheureusement, c'est extrêmement cher d’habiter dans ce secteur et il n’y a pas beaucoup de logements sociaux. Par ailleurs, il faut être véhiculé, les transports en commun passent au niveau de la ville mais on a rapidement besoin d'aller plus loin, donc ne pas être véhiculé est un problème.

Pour résumer je dois recruter des personnes qui habitent à proximité, qui soient véhiculées ou avec un permis de conduire, sur des métiers qui ne sont pas forcément très bien payés. Ça fait beaucoup de problématiques. Du coup, il n’y a plus vraiment de concurrence sur notre secteur, la plupart des structures ont fermé ou se sont éloignées. On n’a aucun problème d'acquisition clients, au contraire, il y a beaucoup de demandes qu’on ne peut pas honorer... Notre problème, c’est le manque de personnel.

Je m’occupe du recrutement avec mes deux assistantes avec il faut l’avouer un peu de lassitude. On a essayé une autre plateforme qui ne nous a apporté aucune satisfaction, Pôle emploi n’a quasi aucune candidature sur notre territoire… Du coup on utilise plutôt Indeed et le bouche à oreille. D’ailleurs, on constate que les intervenantes qui sont les plus fidèles sont celles ramenées par le bouche à oreille. Mais je dois reconnaître qu’avec Keradom, j’ai deux, trois candidatures qui pourraient rester chez nous.

Quelles seraient selon vous les solutions efficaces pour répondre à ces problématiques ?

Être plus attractif même si dans notre métier c’est difficile, on réfléchit d’ailleurs à revaloriser certaines choses, on offre aussi un peu plus d’avantages que les autres mais toute la difficulté est de le faire comprendre à nos candidats. Quand on les a en entretien on peut plus facilement les séduire et les fidéliser après, mais pour ça, il faut qu’ils postulent chez nous.

Keradom fait partie des solutions, en pré-qualifiant les profils, je le constate, les candidats qui arrivent jusqu'à moi sont qualifiés, c’est plutôt efficace. Ce qui me plaît aussi c’est l’interface qui est séduisante et qui redonne envie. La notion notamment de périmètre d'intervention avec les kilomètres de distance par rapport à l'agence, c'est très visuel et c’est simple.


Comment décririez-vous votre expérience avec Keradom ?

Pour l’instant je suis satisfait, même plus que ce que j’aurais imaginé. J’ai même fait la promotion de votre plateforme auprès de la franchise en leur précisant bien que, me concernant, je n'en attendais pas grand-chose étant donné les difficultés auxquelles on fait face et finalement je suis agréablement surpris. On a des candidats intéressants , d’ailleurs on en voit une demain.
Concernant l'interface, elle a beaucoup progressé en quelques semaines, il y a pleins de choses sympas qui ont été faites donc vraiment, je suis très satisfait.
J’ai vu que vous aviez également une offre de formations, je ne me suis pas encore penché sur la question mais je pense que ça pourrait m’intéresser.