Coronavirus : salarié(e) à domicile, je suis personne à risque, que faire ?

En raison de leur état de santé, certaines personnes présentent un risque de développer une forme sévère du coronavirus. Pour celles-ci, le gouvernement vient de mettre en place une procédure d’arrêt de travail simplifiée.

Qui sont les personnes à risque face au coronavirus ?

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) a établi la liste suivante :

  • Les femmes enceintes,
  • Les patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV,
  • Les malades atteints de cirrhose au stade B au moins,
  • Les patients aux antécédents (ATCD) cardiovasculaires : hypertension artérielle, ATCD d'accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, chirurgie cardiaque,
  • Les diabétiques insulinodépendants ou présentant des complications secondaires à leur pathologie (micro ou macro angiopathie),
  • Les insuffisants respiratoires chroniques sous oxygénothérapie ou asthme ou mucoviscidose ou toute pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d'une infection virale,
  • Les personnes avec une immunodépression atteintes de pathologies cancéreuses et hématologiques, ou ayant subi une transplantation d'organe et de cellules-souches hématopoïétiques,
  • Les personnes avec une immunodépression atteintes de maladies inflammatoires et/ou auto-immunes recevant un traitement immunosuppresseur,
  • Les personnes avec une immunodépression infectées par le VIH,
  • Les personnes présentant une obésité avec un indice de masse corporelle (IMC) égal ou supérieur à 40.

Que faire si je fais partie de cette liste ?

Puisque le télétravail n’est pas possible pour un salarié à domicile, vous devez impérativement rester à votre domicile et déclencher la procédure d’arrêt de travail simplifiée.

Voici comment faire :

  1. Connectez-vous sur le site declare.ameli.fr pour faire une demande d’arrêt de travail. La durée initiale est de 21 jours, et l’arrêt pourra être renouvelé. Il est possible de faire une déclaration à effet rétroactif à date du 13 mars 2020.
  2. Une fois l’arrêt reçu, transmettez-le à votre employeur.
  3. Demandez à votre employeur de compléter l’attestation de salaire sur www.ameli.fr, afin qu’elle soit transmise à la CPAM de votre localité.

Attention : ne passez pas par votre médecin traitant pour faire la demande d’arrêt de travail. Cela lui permettra de rester mobilisé pour faire face à l’afflux de cas de coronavirus.

Author image

Guillaume

Marié et père de deux petites filles, il connait par coeur une bonne partie du registre musical de Disney 👸. Après avoir occupé plusieurs postes à responsabilités, il crée Keradom en 2018.